08/09/2005

Racines



A l'heure de l'oubli les pieds nus dans la terre
Etrange point d'union des abîmes et du ciel
Effleurer frissonnant sous le vent des éthers
Et couler sur l'écorce le doux parfum du miel
Genoux lêchés dans l'onde et le sein au zéphyr
Face à l'immensité au coeur de Déméter
Offrir le blanc calice à l'étoile Altaïr
Et féconder l'extase en rosée printanière

00:06 Écrit par Nosferatu | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

04/09/2005

Lisse



Doigt folâtre sur l'ombre sinueuse
Délice s'insinue suave à l'ingénue
Silence sussurant à l'oreille enjôleuse
A l'épiderme lisse sous le cil inconnu
Interdits frémissants les yeux clos sous satin
De la rivière d'un cou à l'océan d'un sein
De vagues frissonnantes sous le joug mystérieux
Abandonnée farouche aux caresses des dieux

03:45 Écrit par Nosferatu | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Mortelle



Douces ronces d'algues faites marines
Aux confins d'ombres noyées crustacés
La caresse éphémère de la femme saline
enveloppe l'ondée de son frisson glacé

Au chant voluptueux d'un désir qui s'égrenne
S'abandonnent marins et pêcheuses de perles
Touchant de son courroux en spasmes qui déferlent
Se repose le sein de la suave sirène

03:23 Écrit par Nosferatu | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |