03/02/2005

Comeratus



Finalement, que craignons derrière le paravent de notre anonymat sinon le regard que nous portons sur nous même ... Les autres ne sont-ils pas une excuse à notre propre manque d'audace ?

09:20 Écrit par Nosferatu | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook |

Commentaires

absolument. c'est aussi mon avis.
Mais je respecte ceux qui préfèrent garder l'anonymat.

Écrit par : Tony | 03/02/2005

itou Juste une petite auto-interrogation ...

Écrit par : Nosferatu | 03/02/2005

... Je passe te souhaiter une très bonne journée !

C'est bien vrai cette citation ...

Écrit par : Fred | 03/02/2005

peut être mais je crois qu'il est important de garder un part de mystère, même vis à vis de soi même !

Écrit par : Nola | 03/02/2005

Je n'en disconviens pas Je me disais justement que l'un des avantages de l'anonymat est le fait que notre vision d'une pensée est épurée des réactions épidermiques que nous pourrions avoir vis à vis de son auteur.
Simplement, je me dis que c'est curieux que certaines personnes n'osent pas s'avancer alors que finalement il n'y a que le propre regard, les autres ne sachant pas qui elles sont.
Quant au mystère vis à vis de soi même, même en se baladant constamment en soi, on n'a jamais fini d'en apprendre :)

Écrit par : Nosferatu | 03/02/2005

Nouvel en-tête... Joli. Et que de réflexions. D'ailleurs, ton blog semble émaillé de réflexions sur cette fameuse "crainte de soi". On dit souvent que notre pire ennemi c'est nous-même. Mais il est vrai - enfin je pense - que l'on ne se connaît jamais vraiment et parfois, il m'arrive d'avoir des réactiosn que je ne me connaissais pas. La société nous impose souvent un carcan, caché sous une draperie de 'convenances'... qui nous empêchent parfois de montrer des facettes inexplorées. Mais est-il souhaitable de se montrer vraiment tel qu'on est ? Déjà le simple fait de manger mes frites avec les mains provoque une émeute à la maison ;ppp alors si je laissais la pleine Lune agir ;))) Aouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu

Écrit par : Marco | 03/02/2005

mal comprit effectivement je pense qu'on s'est mal compris, je pensais que tu étazis adverse de parler sexe dans un blog et comme je te disais il y a la façon.
excuses et bonne soirée

Écrit par : guitou | 03/02/2005

itou qu'est ce qu'ils peuvent etre frileux les personnes qui se cachent sous le couvert de l'anonymat !!! tsss !!! ;))

Écrit par : imagine | 03/02/2005

pardon... j'ai fait une faute d'accord ;))

Écrit par : imagine | 03/02/2005

Bah c'est pas grave Et puis surtout comme nous sommes d'accord , il n'y a pas de faute :p

Écrit par : Nosferatu | 03/02/2005

Pour ma part... Hors de question de renoncer à l'anonymat. Mon blog, c'est ma souffrance que j'expose aux yeux du monde pour mieux me la mettre sous le nez à moi-même, et me forcer à réagir (et qui sait, voir un jour une évolution positive). C'est aussi une soupape, qui me permet de me libérer de tout ce que j'ai de plus négatif en moi. Une façon de "parler à quelqu'un" sans l'emmerder, puisque je ne force personne à lire mes écrits.
Je dois bien avouer que j'ai un autre blog, où je ne suis pas anonyme, et qui montre la fille que tout le monde voit en moi : une fille drôle, sympa, un peu ironique. Mais comme chacun sait, le clown est bien souvent triste sous son maquillage...

Écrit par : Jane Doe | 03/02/2005

Maintenant entendons-nous bien ma petite phrase n'a rien de "pour " ou "contre" l'anonymat ... Chacun fait comme il l'entend et tout le monde a d'excellentes raisons dans tous les sens. Non, la question que je me pose est que lorsque nous sommes sous le couvert de l'anonymat, pourquoi continuons-nous à entretenir cette étrange réserve ...
Personne ne sait qui nous sommes à part nous même. Or, on constate que certains ont toujours autant de mal à se lâcher ... je me dis finalement que c'est plus notre propre regard que celui des autres que nous craignons. On nous a tellement culpabilisés pendant des siècles avec la même morale scérosante que nous en sommes à porter des jugements de valeur constamment ...

Écrit par : Nosferatu | 04/02/2005

judicieux ça... et si je me lachais encore plus ;)

Écrit par : muse | 04/02/2005

... l'anonymat c'est peut être un des masques qui en fait n'est pas anonyme... qqch derrière on se cache en l'occurence on se cache derrière un "rien"...

Écrit par : marie@ | 11/02/2005

Les commentaires sont fermés.