02/02/2005

Médiocres



Au petit vent les sorcières
A pas de putains de l'ombre
Inquisiteurs de tout poils qui craigniez vos dérives
Et s'écriaient haro sur l'objet du désir
Combien de grands esprits, de force intelligence
Envoyés au bûcher de la médiocrité
Parce que de vils talents autant que de nobles panses
N'étaient pas de taille à atteindre leurs pieds ...

00:02 Écrit par Nosferatu | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Superbes tes mots... On se voit devant le bûcher et on se révolte...

Écrit par : Neige | 02/02/2005

Avec grand plaisir Nous allons recréer le sabbat :)

Écrit par : Nosferatu | 02/02/2005

*** En d autres temps...
Nous aurions peut etre ete brulees.....

Écrit par : huella | 02/02/2005

Sans aucun doute Mais en d'autres temps, aurions-nous même osé penser de la sorte ?

Écrit par : NOsferatu | 02/02/2005

Les commentaires sont fermés.