27/01/2005

Nocturnale



La nuit sous son manteau jaloux
Garde en secrêt mille trésors
De la nacre douceur d'un cou
A la caresse furtive d'un corps
Du croisement d'ombres interdites
A l'écoulement des rus de sel
Elle couve les amours proscrites
et les rencontres intemporelles

02:08 Écrit par Nosferatu | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.