20/01/2005

Source

J'ai cherché la source de toutes choses, enfouie dans le coeur des volcans. J'ai parcouru la terre désespérément, plongeant dans les abîmes de lave et les torrents.
Mais la source de toutes choses était là, en moi, comme en chaque fruit que porte l'arbre, au plus secrêt de l'être, mûrissant et se donnant jusqu'à l'inévitable chute.

23:01 Écrit par Nosferatu | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

merci... De ton passage et de ton commentaire.
En espérant avoir trouver certains mots aux maux de ton histoire...
A Bientôt

Écrit par : Epine de Rose | 21/01/2005

ça me fait penser un peu à L'Alchimiste de Coelho. Quand à l'image... euh... elle ne me fait pas du tout, mais alors pas du tout penser à Coélho... je dirais plutôt que j'aime voir coller l'eau... mais bon, ici n'est peut-être pas le lieu :) Magnifique ce subtil mélange de la grotte primitive et du raffinement de la beauté.

Écrit par : Marco | 21/01/2005

Je l'espère pour toi lol Que l'image ne te fait pas penser à Coelho. Pas vraiment sexy le bonhomme ! mdrrrrrrrrrr
(Quant au bouquin, je n'ai pas vraiment adhéré - Je l'ai trouvé un peu surfait - pas assez sincère - difficle à expliquer comme impression ...)

Écrit par : Nosferatu | 21/01/2005

Les grottes primitives : Monologue du Vagin ?

Écrit par : Nola | 21/01/2005

Les commentaires sont fermés.