20/01/2005

Androgyne

Femme qui aime, homme qui rêve, frémissements de l'un à l'autre, je ne sais plus où je commence et où je finis.

19:23 Écrit par Nosferatu | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Très beau blog... Et de très belles images... A bientôt

Écrit par : Perle | 20/01/2005

Les commentaires sont fermés.