14/01/2005

Joker

Deux nous sommes deux... ou trois... ou dix.
Quoi qu'il en soit, comme vous tous, j'ai mon côté cour et mon côté jardin. Mon monde a deux ou mille visages, celui du jour et celui de la nuit. Et le plus sombre n'est pas nécessairement celui qu'on croit.
Qu'est-ce que la réalité sinon une simple interprétation de nos sens ? Ceux-là même qui ne sont ni bons ni mauvais, juste affamés de chaleur et de vie.
Si vous pensez connaître la victime, qui vous dit que vous n'avez pas, face à vous, le bourreau ?

01:01 Écrit par Nosferatu | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

En tout cas ... elle est mimi, la victime !

Écrit par : Mateusz | 14/01/2005

Les commentaires sont fermés.